Vaccins : les choses à savoir

Vaccine

Lorsqu’on vit avec le VIH, on a plus de risques de contracter certaines infections. Il est donc important de vous assurer que vous êtes à jour dans vos vaccinations. Mais si certains sont nécessaires, d’autres sont formellement contre-indiqués.

Il existe plusieurs types de vaccin. Les premiers sont dits « inactivés » : ils ne contiennent pas de bactérie ou de virus vivant. Ils peuvent être administrés sans risque si le taux de CD4 est supérieur à 200/mm3. Et si la plupart de ces vaccins peuvent entraîner une augmentation temporaire de la charge virale, cela ne semble pas avoir de conséquences à moyen et à long termes.

La plupart des virus « vivants atténués » peuvent être administrés aux personnes vivant avec le VIH, à l’exception du vaccin contre le zona et du BCG, qui protège de la tuberculose.

S’il est important d’être à jour dans ses vaccins, il faut cependant savoir que la réponse immunitaire en cas d’infection par le VIH est généralement moins bonne que la normale. Les vaccins peuvent donc manquer d’efficacité, notamment si le taux de CD4 est inférieur à 500/mm3. D’une manière générale, l’importance et la durée de la protection dépend de l’ancienneté et de l’intensité de l’immunodépression.

Avant de vous vacciner, votre médecin vérifiera systématiquement que votre charge virale VIH est indétectable et que votre taux de CD4 est supérieur à 200/mm3. Seul le vaccin contre la grippe saisonnière est administré quel que soit le taux de CD4.

Quels sont les vaccins indiqués pour les personnes porteuses du VIH ?

  • La vaccination contre les pneumocoques est particulièrement recommandée car vous risquez d’être particulièrement sensible aux infections provoquées par ces bactéries.
  • Le vaccin contre la grippe saisonnière est recommandé quels que soient le taux de CD4 et la charge virale.
  • Le vaccin contre l’hépatite B est recommandé chez les personnes non immunisées et non infectées. Un contrôle du taux d’anticorps contre l’hépatite B est réalisé après la vaccination, puis une fois par an. Une injection de rappel est prévue si ce nombre d’anticorps est trop faible.
  • Le vaccin contre l’hépatite A est recommandé chez les personnes non immunisées qui présentent une hépatopathie chronique ou une co-infection VHC ou VHB. Elle est également recommandée si vous présentez des risques particuliers d’exposition : si vous êtes un homme ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes ou si vous êtes usager de drogue en intraveineuse. Un contrôle du taux d’anticorps est réalisé un à deux mois après la seconde injection.
  • Le vaccin contre le papillomavirus humain est recommandé pour les filles et les garçons âgées entre 11 et 19 ans, et jusqu’à 26 ans pour les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes.
  • Le vaccin dTcaP*/dTP est recommandé comme pour le reste de la population.
  • Le vaccin contre le méningocoque C est recommandé jusqu’à l’âge de 24 ans.
  • Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire si vous résidez en Guyane et recommandé si vous envisagez un séjour dans une zone à risque.
  • Le vaccin ROR** est indiqué mais une sérologie sera réalisée préalablement pour détecter une éventuelle immunité contre l’une et/ou l’autre des maladies.
  • La vaccination contre la varicelle sera elle aussi envisagée si la sérologie préalable est négative.

En principe, le médecin qui vous suit pour le VIH devrait également assurer le suivi pour les vaccins et leur mise à jour. N’hésitez pas à lui en parler.

VIH et le vaccin contre le Covid-19

Enfin, une dernière information : le vaccin contre le Covid-19 ne présente aucune contre-indication pour les personnes vivant avec le VIH. Les premières études laissent présager une bonne réponse à la vaccination, selon l’Académie de médecine. Le vaccin est d’ailleurs vivement recommandé, car un déficit immunitaire, même résiduel, peut rendre plus vulnérable face à l’infection par le coronavirus, et notamment face à certains variants potentiellement plus dangereux. 

*diphtérie-tétanos-polio-coqueluche acellulaire

**rougeole-oreillon-rubéole

Les IST, c’est quoi ?
La Chlamydia, c’est quoi ?
La Gonorrhée, c'est quoi ?
La Syphilis, c'est quoi ?
Les condylomes, c'est quoi ?
Les Hépatites B & C, c'est quoi ?
Le VIH, c'est quoi ?
Le papilloma virus, c'est quoi ?