En détention, la responsabilité du refus de soins dépendra du moment où celui-ci est survenu, soit lors de votre demande de soins auprès des surveillants, lors de votre transport vers l’établissement de santé concerné, soit dans le cadre des soins par le soignant lui-même. Les instances qu’il vous faudra saisir seront alors différentes. Que puis-je faire si j’ai été victime ...